Opérateur

Jolla ouvre en Afrique, en Namibie avec Telecom Namibia

Par le

Jolla

L’entreprise de téléphonie mobile finlandaise Jolla ouvre en Afrique avec le lancement des ventes de smartphones en Namibie avec Telecom Namibia

Jolla est un smartphone finlandais fonctionnant sur le système d’exploitation OS mobile ouvert et indépendant Sailfish. Basé sur le patrimoine de Nokia et Meego, le smartphone Jolla offre une expérience utilisateur distincte basé sur le button-less, gesture-based ce qui permet d’avoir une expérience utilisateur avec une seule main et la compatibilité complète avec les applications Android. Avec l’expérience multitâche, Jolla est le seul smartphone qui montre toutes vos applications en cours d’exécution sur un seul écran, sans avoir à ouvrir et les fermer.

Le smartphone Jolla représente le patrimoine de conception finlandaise avec des smartphones simple et un design particulier. il introduit également une combinaison inédite de matériel avec l’innovation logicielle, appelée « The Other Half”. Avec des housses intelligentes conçus spécifiquement, le smartphone devient « vivant » et unique, en utilisant des ambiances et des fonctionnalités prédéfinies, telles que les couleurs, les polices, les sons, les profils et les applications. Fabriqué à partir de matériaux ultra-durable et de polycarbonate résistant aux rayures.

La Namibie est un pays Africain avec un développement en pleine croissance, Telecom Namibia est le deuxième opérateurs après MTC.

Capture d’écran 2015-03-26 à 18.07.50

 

OS alliance Sailfish

Au début de Mars 2015, lors du MWC Jolla a annoncé qu’elle invite les OEM, ODM, les entreprises de l’internet y compris les acteurs du commerce électronique de rejoindre « OS alliance Sailfish« . En rejoignant l’alliance, les partenaires obtiendront une licence privilège de Sailfish OS pour construire une offre mobile unique et personnalisable, et de tirer pleinement parti de la flexibilité et des fonctions polyvalentes de Sailfish OS.

Jolla est également à la recherche de partenaires potentiels en Afrique pour se joindre à l’alliance. Orange ? Ce serait bien…