Connect

Ford ouvre un lab sur les objets connectés

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

wearableslab_39A4515

Ford ouvre un nouveau laboratoire spécialisé dans la recherche à partir de ces objets connectés au sein de son Centre de Recherche et d’Innovation de Dearborn, dans le Michigan. Le constructeur souhaite notamment étudier comment les capteurs de santé pourraient activer des technologies d’assistance au conducteur et prévenir des risques d’endormissement par exemple

[Cette tendance devrait faire réfléchir les startup et investisseurs sur le terrain de la voiture connectée, c’est un signal intéressante qui doit nécessiter du bon sens et de la prudence dans certaines idées déployées…]

Dans ce nouveau laboratoire hébergé au sein du Centre de Recherche et d’Innovation de Dearborn, dans le Michigan, les scientifiques et les ingénieurs travaillent ensemble pour développer des applications entre les objets connectés que vous portez et les technologies d’assistance des véhicules. Par exemple, la technologie d’aide au maintien en ligne pourrait augmenter sa sensibilité s’il détecte, via les informations de votre montre connectée, que le conducteur n’a pas assez dormi la nuit précédente. Dans un autre cas, si le rythme cardiaque du conducteur s’accélère de manière importante, le régulateur de vitesse adaptatif ou le détecteur d’angle mort pourraient augmenter la distance entre les véhicules et diminuer le stress du conducteur lié au trafic.

Les chercheurs testent également l’utilisation de la commande vocale à partir d’une montre connectée, pour permettre aux conducteurs Ford de démarrer, verrouiller, déverrouiller, ou encore localiser facilement leur véhicule. Une autre expérimentation concerne le recours à la réalité augmentée et l’utilisation de lunettes connectées pour enrichir l’expérience client en concession. Les clients pourraient ainsi circuler dans le showroom et obtenir des informations contextuelles supplémentaires sur les véhicules qui les intéressent.

Autres exemple, votre voiture pourrait devenir plus sensible si une Smartwatch envoie des données au véhicule qui en déduit que le conducteur n’a pas eu suffisamment de sommeil la nuit précédente. Ou, si votre cœur se met à battre plus vite à cause d’un trafic qui s’intensifie, votre régulateur de vitesse du véhicule pourraient augmenter la distance entre les véhicules…

Les données biométriques plus précises permettront de diffuser en continu et d’alerter les systèmes d’aide à la conduite actives pour devenir plus sensible si le conducteur présente des signes santé défaillant…