App

DJiT, 100 millions de téléchargements et devient MWM !

Par le

DJiT, 9ème éditeur mondial d’applications musicales et créateur d’edjing et de Mixfader célèbre ses 100 millions de téléchargements à travers le monde. L’occasion pour la société qui la première licorne française dans le domaine de la musique, d’annoncer son changement de nom. DJiT devient dès aujourd’hui MWM. ambitionne de devenir

DJiT, c’est avant-tout l’histoire d’une application, edjing, imaginée et conçue en 2012 par deux étudiants : Nicolas Dupré et Jean-Baptiste Hironde. Bien que réalisée sans financement, l’application, qui permet de mixer sur smartphone et tablette, connaît un succès immédiat et devient en quelques mois l’application DJ la plus téléchargée au monde. Trois ans plus tard, DJiT est fière d’avoir multiplié les succès : 9 lancements d’apps réussis (dont Stream, QuizTube ou Music Mate), l’obtention du statut “Top Developer”, une présence dans 182 pays et la création de Mixfader, son 1er objet connecté. Aujourd’hui, la société passe la barre symbolique des 100,000,000 de téléchargements.

[Ce nouveau nom incarne parfaitement notre ambition : devenir la première licorne française dans la Musique. Jean-Baptiste Hironde, Fondateur et CEO, MWM]

La naissance de MWM découle de cet essor. Forte d’une base de dizaines de millions d’utilisateurs et d’une solide expérience dans le domaine de la musique, la société ambitionne aujourd’hui de devenir un média majeur du secteur en continuant à élargir son écosystème d’applications. Le changement de nom de DJiT était alors une étape nécessaire pour pouvoir clarifier une offre de plus en plus diverse et se placer comme un acteur de référence dans le milieu du développement d’applications et d’objets connectés musicaux.

C’est pour mettre en lumière ses nouvelles ambitions que la société s’est penchée pendant près d’un an sur la recherche active d’un nouveau nom qui soit à la fois international, facilement mémorisable et qui symbolise à lui seul le secteur d’activité de la société : la musique.

Avec MWM, la startup a fait le choix d’un nom-image. Un nom universel qui symbolise la musique de part sa composition même : un enchaînement de trois lettres dans lequel chacun, peu importe le pays, y reconnaît les sinusoïdes propres aux variations de la musique. C’est d’ailleurs en partant de cette caractéristique que le logo, tout en oscillations, a été créé.

Nous avions rencontré, Jean-Baptiste Hironde il y a quelques mois et nous avait raconté la genèse !