Disruptif

Comment IBM avec Watson devient un « GAFA » de la Météo !

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

IBM a fait un achat judicieux il y a quelques mois, en rachetant une entreprise avec son application dans le top 5 de vos usages quotidiens, la Météo ! The Weather Chanel a été racheté en 2015 (sauf le réseau de télévision) IBM prend en charge les ressources numériques, notamment l’application mobile Weather Channel, weather.com, et surtout toutes les données de prévision.

Les données météorologiques ne sont pas aussi banales qu’il y paraît. C’est l’un des éléments d’information les plus recherchés que les entreprises et les consommateurs utilisent. Vous vous souciez évidemment de ce que vous allez porter tous les jours, mais cela va plus loin et de nombreux secteurs (médias, aviation, énergie, assurances services publics,…) s’appuient sur les données météorologiques pour maximiser leurs profits.

Par exemple, les compagnies pharmaceutiques et les pharmacies s’appuient sur les prévisions météorologiques pour prédire quand augmenter les fournitures de médicaments contre les allergies. Les entreprises agricoles utilisent les données météorologiques pour maximiser les rendements des cultures. Monsanto a acheté à une société de données climatiques pour près de 1 milliard de dollars en 2013 !! L’entreprise s’est aussi concentrée sur l’utilisation de données météorologiques en temps réel et les données des capteurs sur les avions pour aider à réduire la turbulence dans les vols de près de 70 %.

[la plateforme météorologique Weather Company fournit des informations dans presque tous les pays et pour 2,2 milliards d’emplacements dans le monde – elle est la plus grande entreprise de météorologie privée au monde – C’est la quatrième application météo la plus téléchargée sur toutes les plates-formes mobiles majeures à l’échelle mondiale]

The Weather, fournit également des données météorologiques à Google, Apple et bien d’autres. Elle possède la plus grande base de données météorologiques commerciales dans le monde, avec des installations massives qui recueillent des données radar, satellite et autres informations météorologiques. Elle traite 100 gigaoctets d’informations météorologiques chaque jour.

Google a cartographié la terre et IBM cartographie l’atmosphère !

www.theweathercompany.com

Avec Watson

IBM la fait savoir rapidement après le rachat (d’environ 2 milliards de dollars), Watson va introduira l’intelligence artificielle dans ce service. En mars dernier, IBM a annoncé un engagement de 3 milliards de dollars à l’égard de ces capteurs et dispositifs connectés à Internet, en particulier pour les conditions météorologiques. La masse des données récoltés sur des centaines de millions de capteurs va produire plus de 20 téraoctets de données par jour ! IBM est un véritable GAFA de la météo avec l’IA et l’IOT

Watson, ce système informatique cognitif qui apprend de l’expérience, va changer la donne dans la météo, mais pas que – avec plus des deux tiers de la population mondiale censée vivre en milieu urbain d’ici 2050, l’évolution de l’infrastructure urbaine n’a jamais été aussi critique, la qualité de vie globale devient un défi et permettre de prendre des décisions en étant éclairées plus rapidement, comme la proposition de plusieurs scénarios est réellement un atout pour résoudre par exemple les problèmes de sécurité, d’efficacité et de réactivité comme par exemple dans l’éclairage public, les transports…etc

Les villes n’auront pas besoin de gaspiller l’énergie en gardant les lumières allumées quand aucune voiture n’est sur une route ou aucun piéton ne marche sur une rue, ce qui permet aux capteurs de surveiller ces facteurs et de laisser le contrôle à la plate-forme basée sur ces données.

Autre sujet, l’IA combinée à des données en flux continu provenant des flux sociaux, des reportages et des données météorologiques de Weather Company, tandis que les API Watson extraient des informations pertinentes des médias sociaux et des flux de news. Les médias sociaux sont utilisés en créant un ensemble important de termes pertinents comme «ouragan», «grèves», etc. – qui peuvent avoir un impact sur les opérations d’approvisionnement. Ces termes sont recherchés en permanence par un moteur de résilience et lorsqu’ils sont détectés, envoyés aux gestionnaires concernés après validation de leur impact. IBM continue à analyser ces flux sociaux pour éliminer le bruit des alertes en déterminant lesquelles ont la meilleure valeur prédictive.

Watson peut prévoit aussi que les typhons ou les ouragans sont plus susceptibles de frapper ! Un exemple de la façon dont IBM a utilisé ces capacités est survenu lors de l’ouragan Patricia en 2015, le deuxième cyclone tropical le plus intense enregistré. Ce cyclone a pris de l’ampleur si rapidement qu’il a laissé une grande partie de la côte mexicaine non préparée. Mais à 150 milles à l’intérieur du pays, le centre de production d’IBM à Guadalajara était déjà alerté par le système cognitif de la chaîne d’approvisionnement et était prêt pour la tempête. Comme prévue, la tempête a frappé le nord de la ville, causant des dommages minimes aux opérations de production, bien qu’IBM ait évacué le centre par précaution.

Certes, une prévision météorologique n’est qu’une prévision, mais elle permet d’anticiper !

[N’oublions pas que l’IA au delà du buzz permet d’obtenir pour IBM entre autres des opérations efficaces et peu onéreuses et d’obtenir une rentabilité élevée sur leurs marchés]

Avoir une stratégie météorologique

Comment les spécialistes du marketing peuvent-ils utiliser les données de The Weather Company pour influencer leurs plans de marketing futurs ?

Weather Company produit des prévisions pour 2,2 milliards d’emplacements toutes les 15 minutes. Il peut littéralement fournir des prévisions en temps réel, pour votre emplacement exact, peu importe où vous êtes dans le monde, chaque fois que vous en avez besoin – 26 milliards de fois par jour. Maintenant, branchez le temps dans vos magasins, ont peut imaginer apporter un service à la clientèle via votre apps, mais aussi faire des des campagnes vraiment personnalisées ciblées à des moments très précis dans le temps pour augmenter vos ventes à un temps pluvieux 🙂

Par exemple, regardons la saison des vacances à venir (Nov / Dec). Sur une base comparative, la probabilité qu’il soit plus froid que l’année dernière est élevée. C’est un pari facile à partir d’une perspective analytique parce que l’année dernière a été la période de vacances la plus chaude depuis plus d’un siècle. Si vous êtes réactif, sachant que les consommateurs ont vraisemblablement retardé les achats typiques d’hiver de l’année dernière, vous pouvez commencer à développer le bon message sur les bons canaux pour livré au bon moment cette année.

Si vous avez fait le travail pour comprendre comment le temps a influé sur le comportement des consommateurs et les comportements d’achat l’année dernière (et d’une période de vacances typique), vous devriez être en mesure d’utiliser les prévisions météorologiques futures pour influencer l’assortiment, les prix et les décisions de vos messages !

La technologie Mesh Network Alerts

La vidéo ci-dessous montre ce que IBM construit dans le monde sur ce sujet, Mesh Network Alerts fournit une méthode mobile de communication avec les populations mal desservies dans les pays en développement afin de prévenir les éventuels événements météorologiques graves ou des catastrophes y-compris dans les zones où la connexion Internet est limitée ou cellulaire les réseaux sont perturbés en raison d’une panne.

Développé par les chercheurs d’IBM, la technologie de maillage (qui n’est pas nouvelle appelé le PeerToPeer) sera bientôt disponible via l’application Weather Channel dans les marchés émergents. L’application utilisera les connexions peer-to-peer dans le réseau maillé pour envoyer des alertes aux particuliers via leurs smartphone. La technologie de réseau maillé relie d’autres téléphones à proximité pour étendre le signal pour aider à garder les citoyens connectés et informés, et ceci même dans les conditions les plus sévères.

La technologie Mesh Network Alerts est particulièrement cruciale dans les marchés émergents, ainsi que dans les pays développés où les réseaux cellulaires sont encombrés, la connectivité est intermittente et l’accès aux données est souvent limité. En conséquence, la capacité d’alerter et d’informer les gens en situation d’urgence n’est pas fiable, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses.

Mesh Network Alerts sera disponible d’abord en tant que mise à jour bientôt disponible pour The Weather Channel App pour les appareils Android dans les marchés émergents d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique. Cette application, disponible maintenant dans Google Play Store, a été étudiée, conçue et lancée récemment spécifiquement pour les marchés émergents. Il est optimisé pour les environnements à faible bande passante, mais offre la même expérience utilisateur de haute qualité et les informations météorologiques nécessaires, des cartes et des alertes de The Weather Channel.

Comment marche le peer to peer

Habituellement, en cas de catastrophe météo imminente un message est émis par les gouvernements est diffusé via les antennes cellule à tous les périphériques de sa portée. Quand celui-ci tombe en panne, la technologie peer-to-peer convertit les périphériques mobiles en liens au sein du réseau maillé, permettant aux périphériques de « parler » directement les uns aux autres sans utiliser l’infrastructure de la tour cellulaire. Chaque smartphone devient un nœud qui stocke le message et le transmet au périphérique le plus proche, en créant une chaîne en cascade pour atteindre plus de devices et supprimer le besoin d’un réseau cellulaire.

Alors que d’autres réseaux maillés utilisent le hotspotting, IBM et The Weather Company ont choisi de ne pas transformer les périphériques en points d’accès individuels pour éviter un drain de batterie excessif. Les alertes réseaux fonctionnent entièrement dans l’application, en utilisant des périphériques connectés à Bluetooth ou WiFi pour communiquer avec d’autres smartphones à proximité qui ne sont pas connectés via des données ou à un réseau cellulaire. The Weather Channel a créé une application qui utilise moins de données, se charge facilement et se charge rapidement. Avec seulement 3,2 Mo, l’application peut stocker des données météorologiques hors ligne pendant 24 heures

Snapchat, IFFT, Messenger, iMessage, Drone…

The weather permet aussi de diffuser de l’information y compris aux millennials !

Dans Snapchat, ils peuvent maintenant ajouter des filtres de prévision détaillés à leurs photos et vidéos préférées. les utilisateurs de Snapchat ont déjà été en mesure d’ajouter des superpositions de conditions actuelles à toute photo ou vidéo Snap. Avec la dernière mise à jour, les utilisateurs peuvent désormais ajouter des prévisions horaires et de trois jours à leurs prises de vues préférées. Weather Channel fournit aux utilisateurs les informations météorologiques les plus précises en temps réel en fonction de la géolocalisation lors de la prise d’un Snap.

Le service Weather Underground sur IFTTT utilisera des informations telles que: conditions météorologiques actuelles, Prévisions à trois jours, Recevez une notification si le nombre de pollen est élevé dans votre région, en vacances, allumez les lumières intérieures ou extérieures au coucher du soleil et au lever du soleil…

Un bots existe aussi sur facebook meessenger et iMessage pour consulter la météo

Des Opérations aériennes via des drones avec AirMap pour fournir en temps réel des données météorologiques hyperlocales sont aussi réalisé !