Connect

[CES 2016] Zoom IoT : le Microbot PUSH

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

microbot

Jusqu’à maintenant, la seule façon de connecter des appareils analogiques à l’Internet était l’utilisation d’une prise électrique connectée ou d’un adaptateur spécial qui contrôle le circuit électrique alimentant les appareils de la maison. Mais cette solution est incomplète et surtout très obscure pour la plupart des utilisateurs. Le « Push »  transforme les machines du quotidien en objets connectés intelligents de façon bien plus simple : avec « Push » l’utilisateur contrôle tous les boutons et interrupteurs de ses appareils directement depuis son smartphone et définit les conditions et scénarii pour connecter sa maison.

Microbot Push a été testé avec succès sur tous les types de boutons que l’on peut trouver dans les maisons. « Push » est universel : sa taille est ajustable et il est équipé d’un capteur tactile sur le dessus, pour que l’utilisateur puisse également appuyer sur le bouton manuellement en cas de besoin sans avoir à utiliser son smartphone.

Comment cela fonctionne?

Appuyer à distance
L’utilisateur fixe le Microbot Push sur la surface d’un appareil grâce au ruban adhésif fourni, de façon à ce qu’il soit situé au dessus du bouton. Après l’appairage avec la « Prota Box », la station wifi dédiée, l’utilisateur peut déclencher un Microbot Push à distance avec un smartphone équipé de Bluetooth ou n’importe quel appareil connecté à un réseau Wifi (tablette, smartphone, et ordinateurs).

Appuyer manuellement
Les « Microbot Push » sont aussi équipés d’un bouton tactile pour que les utilisateurs puissent manuellement s’ils se trouvent à portée. Par ailleurs, avec la « Prota Box », ce bouton tactile permet d’utiliser le Microbot Push comme un bouton connecté, de la même manière que le « flic ».

Automatisation et Prota Box
Pour maximiser l’utilité de ces mini robots assistants, Naran fournit la Prota Box, la station wifi dédiée. La Prota Box est équipée d’une plateforme d’automatisation intégrée appelée « Stories », depuis laquelle les utilisateurs peuvent donner des instructions à leur Microbot Push basées sur les données de capteurs : par exemple « lorsque mon réveil s’arrête de sonner, Push allume la machine à café », ou « quand je rentre à la maison, Push allume la lumière ».