Business

Brèves Nouvelles S20

Par le

SMARTPHONE

LG a récemment ouvert son nouveau Centre spécialisé dans les mises à jour de logiciel en Corée du Sud. Il s’agit du premier site du genre conçu pour offrir des mises à jour rapides et régulières du système d’exploitation et des logiciels de ses smartphones aux consommateurs du monde entier. Intégré au sein du nouveau campus de Magok-dong dans l’ouest de Séoul, ce dernier est destiné à la recherche et au développement. Ce Centre global de mises à jour de logiciels est une nouvelle démonstration par LG de son engagement envers les besoins des clients.

Ce Centre sera en charge du développement et de la livraison de mises à jour Android mais visera aussi à assurer une expérience utilisateur en cohérence avec les dispositifs LG, et ce, grâce à des tests sur la stabilité et de la compatibilité entre le logiciel et le matériel suite aux mises à jour.

Grâce à la création du Centre, LG va déployer plus rapidement ses mises à jour dans les pays où ses smartphones sont commercialisés, afin que tous les clients bénéficient du même niveau de qualité de service. L’une des premières initiatives du nouveau Centre sera le déploiement d’Android Oreo pour le LG G6, dont le déploiement en France sera réalisé dans le courant du deuxième trimestre 2018.
« L’alignement du service après-vente avec les besoins des clients est primordial chez LG. » a déclaré M. Jo Seong-jin, PDG de LG Electronics. « Des mises à jour stables et cohérentes démontrent à nos clients que les smartphones LG bénéficient d’une durée de vie fiable et pérenne. »

RGPD

À l’heure où le RGPD est devenu un sujet majeur pour les entreprises, Pradeo vise à mettre en évidence les données personnelles manipulées par les terminaux mobiles et clarifie le chemin vers la conformité.

S’appuyant sur la capacité de détection, Pradeo a développé une nouvelle fonctionnalité de sécurité sur sa plateforme, identifiant clairement les données personnelles manipulées par les applications mobiles, en signalant les comportements mettant en péril la conformité au RGPD. En évaluant la légitimité du traitement des données personnelles, cette fonctionnalité est un premier pas vers la confidentialité par défaut et constitue une base nécessaire à l’identification des mesures de sécurité appropriées à mettre en œuvre.

Dans le cadre de son initiative, Pradeo a également publié un diagnostic en ligne de 2 minutes qui permet aux organisations d’évaluer leur environnement mobile et d’obtenir un plan d’action personnalisé donnant les étapes vers la conformité au RGPD.

Pradeo lance un ensemble d’outils GDPR pour les entreprises afin de diagnostiquer leur cadre mobile contre la réglementation

« Le défi réside dans deux domaines de la chaîne mobile qui doivent être évalués et sécurisés avec prudence. Le premier concerne les applications que les entreprises libèrent pour leurs clients, partenaires ou employés. Les appareils mobiles représentent la deuxième zone. En enregistrant les contacts, les fichiers, l’accès au système d’information, … les travailleurs mobiles traitent en permanence les données personnelles de leur appareil et les exposent à leur environnement: applications, connexions réseau, … » a déclaré Caroline Borriello, directrice opérationnelle de Pradeo.

BLOCKCHAIN

HSBC et ING ont réussi à mener avec succès la première véritable opération de trade finance en exploitant la technologie blockchain pour le compte du groupe Cargill. Cette opération a été réalisée en utilisant la plateforme DLT (Distributed Ledger Technology) développée par l’entreprise R3 et basée sur la blockchain.

La transaction blockchain impliquait une expédition en vrac de soja en provenance d’Argentine, via la branche commerciale de Cargill à Genève, en Malaisie, par l’intermédiaire de la filiale de Cargill à Singapour en tant qu’acheteur. Une lettre de crédit a été émise en utilisant Corda par HSBC à ING. Les deux banques agissaient pour le compte des entités Cargill.

Cette lettre de crédit entre HSBC et ING démontre que la plateforme DLT est viable à la fois au niveau commercial, et opérationnel. Le même genre d’opérations que celle réalisée ici par HSBC et ING dure en général 5 à 10 jours ; celle-ci a été faite en 24 heures seulement sur une seule application partagée, remplaçant les systèmes multiples utilisés en temps normal.