Business

Brèves nouvelles S16

Par le

DIGITAL

Digital-Out-Of-Home initié il y a 6 ans, par Clear Channel franchit une nouvelle étape de transformation digitale et développe une première mondiale de plateforme de contenu et de format vidéo et social avec Brut dans l’espace public

Lancé en Novembre 2016, Brut, le média social qui engage la conversation, s’est imposé comme média social d’information leader en France avec un record au mois de Mars de plus de 133 millions de vidéos vues avec Brut, Brut Nature et Brut Sport. Brut accélère également son développement à l’international pour atteindre en mars 320 millions de vidéos vues dans le monde avec Brut France, US, Inde, Angleterre et se classe dans le trio de tête des médias sociaux d’information sur la planète avec l’objectif de devenir leader mondial avant fin 2018.

La rue devient un nouveau canal de diffusion digitale et crée un nouveau lieu de consommation de contenus des marques et des villes auprès du grand public et particulièrement des jeunes adultes.

Dès le 12 avril, cette plateforme de contenus, baptisée HYPERSTORIES, permet de proposer une nouvelle narration vidéo et sociale aux acteurs de la rue, qu’ils soient annonceurs ou collectivités locales, en développant des contenus exclusifs pour faire le lien entre le monde physique et digital.

Deux produits exclusifs Brut, avec une production de contenus de formats courts dédiés aux marques et aux villes, sont ainsi proposés en exclusivité chez Clear Channel et permettent d’initier ou de prolonger « Out-Of-Home » les stories Brut, précédemment exclusivement diffusés sur les réseaux sociaux :
– Brut sur mesure by Clear Channel propose un contenu éditorial exclusif personnalisé pour une marque ou une ville
– Brut Nature by Clear Channel, est une offre de sponsoring de contenus proposée aux annonceurs et aux villes

Les hyperstories permettent d’orchestrer la puissance « one-to-many » de la communication extérieure avec le « many-to-many » des réseaux sociaux. Si les stories sont la dernière grande évolution des plateformes sociales (instagram, Snapchat), les hyperstories sont vitaminées aux dernières technologies du « native advertising » et du « marketing influenceur.

5G

Après Orange à Douai/Lille et Bouygues Telecom à Bordeaux et Lyon/Villeurbanne, l’Institut de Recherche technologique b<>com, reconnu comme opérateur de test, va pouvoir poursuivre ses expérimentations techniques dans la bande des 3,4-3,6 GHz en adressant certaines caractéristiques de la 5G :

– le haut-débit mobile : cible principale des générations précédentes qui doit être améliorée avec une nouvelle interface air répondant au nom de « 5G NR » (NR pour « New Radio »)
– l’Internet des Objets : une des nouvelles cibles de la 5G,
– les communications critiques (avec de nouvelles architectures logicielles dites « slicées »)

Issu d’un partenariat public/privé, doté d’une équipe d’ingénierie avancée et de moyens scientifiques propres, b<>com mixe les talents de disciplines et cultures multiples. Ses experts développent des connaissances et solutions innovantes qui portent notamment sur les problématiques liées aux nouveaux services amenés par la flexibilité des futurs réseaux 5G.

L’IRT est opérateur mobile de test depuis mai 2016 et possède sur son campus de Cesson-Sévigné, un système antennaire mis à jour en mars dernier ainsi qu’une station de base radio logicielle permettant aux équipes du domaine Networks & Security de poursuivre de manière active les recherches et les expérimentations sur la 5G. Ce renouvellement de fréquence est également un atout majeur dans la contribution de b<>com au programme européen H2020 5G-PPP, l’Institut de Recherche Technologique étant engagé actuellement dans 7 projets européens sur la 5G (5G Ensure, 5GinFire, SENDATE, 5G Transformer, NGPaaS, One5G, WORTECS) et en attente de la sélection de sites pilotes 5G en Europe ; pilotes sur lesquels b<>com a fait acte de candidature.

BLOCKCHAIN

AdLedger, un consortium publicitaires (GroupM, IAB, iSpot.tv, MAD Network, Publicis Media, Tegna.) travaillant à développer des standards blockchain pour la publicité numérique, lancera une campagne Test médiatique avec IBM en tant qu’annonceur et fournisseur de technologie autour de la blochain. L’objectif est de montrer que la blockchain peut aider à apporter de la transparence et de la sécurité des données à la publicité, selon AdLedger.

La blockchain peut aider à augmenter les budgets publicitaires en éliminant les intermédiaires inutiles, en combinant des sources de données disparates et en rapprochant les mesures immédiates en fonction des indicateurs clés de performance liés à la diffusion de la campagne.

RGPD