Business

Bienvenue dans la jungle des APIs ! 1/2

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

par Martin Duval, CEO de bluenove

A l’heure où je finis d’écrire cet article (mardi 4 octobre 2011 à 7h28), le site www.programmableweb.com indique sur sa Home Page qu’il recense à date 4007 APIs et 6175 mashups dans le monde. Certes, chers développeurs, pas encore la taille de vos ‘Oceans of Apps’ mais ce nouvel écosystème commence tout de même à ressembler à une ‘Jungle of APIs’.

Prenons le temps tout d’abord d’une remise en contexte de cette notion d’Open APIs, ces interfaces de programmation qui permettent d’intégrer plusieurs applications et services entre eux (Mashups). Les Open APIs mises à disposition par un acteur web ou mobile, visent avant tout à construire autour de sa plateforme une communauté dynamique de développeurs créatifs qui lui permettra d’innover, plus vite et dans bien plus de directions, qu’il le ferait seul avec ses propres équipes de développement. Il s’agit donc bien ici d’une démarche d’Open Innovation dans laquelle cet acteur devra parvenir à créer un lien de confiance durable, basé notamment sur des notions de stabilité, de pérennité, de facilité d’utilisation de sa plateforme et de ses APIs, mais aussi de partage de la valeur avec sa communauté de développeurs partenaires.

Au delà des grandes plateformes issues du Web (Google, Facebook, Ebay, Twitter, Amazon, etc.) qui mettent à disposition des développeurs un grand nombre d’APIs, et bien sur des grands OS mobiles (Iphone, Android, Windows Phone 7,…) avec leurs SDKs, plusieurs exemples de démarches similaires existent aussi du côté des opérateurs Telecom. Des acteurs comme Orange (avec Orange API) ou Telefonica (avec BlueVia) permettent ainsi l’accès direct à certains services de leur réseau (SMS, click-to-call, géoloc., stockage, billing, etc.) afin de faciliter la création de nouveaux services par la capacité d’innovation des développeurs, des startups et des marques. Signe d’un besoin de rationalisation, la tentative de l’organisation GSMA de standardiser les APIs du monde des Telecom avec leur initiative ‘One API’. Succès à confirmer pour l’instant.

Le domaine des APIs est en effet très dynamique. Ces deux analyses graphiques de ProgrammableWeb sur les APIs les plus utilisées en Mashups montre certes la dominance des gros acteurs historiques sur une vue historique (see all time) mais aussi l’émergence d’acteurs nouveaux comme Twilio sur une vue plus récente (last 14 days), à la convergence du Cloud et des Telecoms.

Capture d’écran 2011-10-05 à 18.44.23

Intéressant de voir aussi l’apparition de nouveaux types de services qui viennent en soutien technique pour faciliter la gestion d’infrastructure d’APIs comme la division Application Enablement Services d’Alcatel-Lucent (qui a racheté ProgrammableWeb), Mashery, Apigee ou bien encore Aepona ou 3Scale.

La suite demain….