Business

Les banques font face à un bouleversement technologique sismique

Par le

Le secteur bancaire est maintenant en crise post-financière et la deuxième directive sur les services de paiement (PSD2) n’est que le début, elle est entrée en vigueur il y a une semaine dans toute l’UE, ouvrant l’accès aux données financières des consommateurs à des milliers d’entreprises qui ne sont pas des banques.

Le Royaume-Uni est allé un peu plus loin avec Open Banking, permettant aux acteurs et détaillants fintech de prendre en charge la propriété des relations clients des grandes banques. Dans l’ère de l’Open Banking, les banques devraient passer d’un guichet unique pour les produits financiers à des plates-formes hébergeant une gamme de fournisseurs de services financiers – comme Apple App Store ou eBay équivalent pour le secteur.

L’analyse des données est devenu le ticket d’entrée au financement numérique. De nombreuses start-up Fintech ont fondé leurs modèles d’affaires à ce sujet. la véritable menace pour les opérateurs historiques viendra probablement d’Amazon et de Google: des plates-formes dotées d’une capacité d’investissement et d’une architecture technologique capables de donner un aperçu à grande échelle.

[Le Cloud, l’AI et la blockchain font faire exploser le vieux système bancaire !! les dernières évolutions technologiques et réglementaires pourraient bien signifier que 2018 marque l’année zéro de la vraie banque numérique.]

Find an old idea that failed because of lackluster technology, and attack it with some of the world’s best engineers.

Selon App Annie qui analyse finement le marché, il y a de plus en plus d’interactions financières se déroulent sur les plateformes mobiles, avec une croissance dépassant largement celle des autres applis. Les services traditionnels sont déjà moins pertinents face aux paiements instantanés entre personnes, aux agrégateurs et à l’émergence de portefeuilles numériques. Les consommateurs exigent désormais des services immédiats et simples d’utilisation, comme ceux proposés par les applis de Fintech dont l’utilisation de ne cesse de croître. Enfin, l’explosion des prix de la crypto-monnaie a généré une nouvelle catégorie d’applis de gestion de crypto-monnaie.

L’ensemble des entreprises de la fintech menace la chaîne complète de services de la banque de détail. Les produits proposés par les entreprises de la fintech ne tarderont pas à devenir la nouvelle norme, et il sera alors impossible pour les banques de rattraper le temps perdu.

La législation PSD2 imposera aux banques de détail et fournisseurs de services de paiement européens de laisser les fournisseurs tiers accéder aux données de compte et de paiements, à condition d’avoir la permission du détenteur du compte.

Alors que la chaîne de valeur pré-PSD2 était largement contrôlée par les banques de détail, la PSD2 créé une couche de services financiers (souvent offerts par les fintech) entre les clients et leurs comptes. Lorsque les consommateurs pourront faire leur choix parmi des services dégroupés, les acteurs de la fintech pourraient remplacer les banques de détail comme interlocuteurs et gestionnaires financiers. Les banques ne domineront plus la chaîne de valeur complète et courent le risque de se retrouver cantonnés aux services de back-end.

Les apps de paiements sont de plus de plus répandues 

En 2016, en Inde, la démonétisation des billets de banque et le développement d’une Interface de paiements unifiée (UPI) ont accéléré la croissance des apps de paiement. Les banques de détail traditionnelles ont riposté, notamment en lançant une app de paiement, BHIM – Making India Cashless, gérée par un consortium des principales banques. Le géant des paiements Paytm a conservé une solide position sur le marché, avec une pénétration d’utilisation de 30% chez les utilisateurs de smartphone Android en 2017. Enfin, les récents lancements de fintech comme PhonePe, Jio Wallet et Tez de Google devraient bousculer un peu plus le marché.

WeChat Pay et AliPay sont leaders des plateformes de paiement mobile en Chine — leur taux d’utilisation est environ 7x supérieur à la moyenne des cinq meilleurs apps bancaires chinoises. Dans son rapport financier du 4e trimestre 2016, WeChat a annoncé qu’environ 67 % de ses 900 millions d’utilisateurs actifs estimés en Chine utilisent le service de paiement.

L’explosion des prix de la crypto-monnaie a généré une nouvelle catégorie d’apps de gestion de crypto-monnaie

En permettant aux utilisateurs de suivre, enregistrer et échanger la monnaie à tout moment et n’importe quel endroit, ces apps sont devenues un outil essentiel pour les traders de devises. La performance des apps de gestion de crypto-monnaie est étroitement liée à la valeur de la monnaie et à l’enthousiasme des consommateurs.