Business

3 Clés pour comprendre l’App économie 2017

Par le

Les applications mobiles représentent 57 % de l’utilisation de tous les médias numériques, et les applications de smartphone captent plus de la moitié du temps consacré aux médias numériques.

Pourquoi les applications deviennent une force si puissante dans notre vie médiatique quotidienne ? Le pouvoir de l’habitude…

Un Rapport (57p) de Conscore (sur la base de1,033 smartphone en Juillet 2017) explore la dynamique de la consommation US, des publics et des habitudes d’utilisation pour les médias mobiles afin de comprendre ce qui conduit cette activité mobile, comment elle a évolué et comment les éditeurs et les annonceurs peuvent en profiter.

3 Clés pour comprendre

1/ Les applications mobiles sont le conducteur du numérique dans la consommation des médias avec une activité qui est concentrée.

L’utilisateur moyen dépense 2,3 heures par jour à l’aide d’applications mobiles.
• Les applications dominent le Web mobile dans le temps d’utilisation, 87% Vs 13%.
• La moitié du temps média numérique passé se produit dans les applications de smartphones.
• L’application n° 1 des utilisateurs des smartphones entraîne la moitié du temps sur leusr application, et le Top 10 conduit +95%.
• 30% du temps de l’usage des applications se produit à l’extérieur du Top 50, exploration !
• Beaucoup d’applications en pleine croissance sont les marchés ou les services prospères en raison des effets de réseau.

2/ De nombreux signes montre que l’on pourrait atteindre le ‘pic app’ avec un intérêt pour les nouvelles applications qui commencent à diminuer.

De nombreuses méthodes d’acquisition sont à la baisse sur l’année passée.
• La majorité des utilisateurs d’application ne téléchargent pas d’applications tous les mois
• La plupart des utilisateurs de tous les segments d’âges accèdent en moyenne à 20 apps ou moins tous les mois
• Bien que de nombreuses applications à croissance rapide existent encore, il y a moins d’applications qui émergent rapidement dans le paysage numérique.

3/ Les millénnials se révèlent être des utilisateurs les plus engagés et exigeants mais difficile à fidéliser.
• Ils sont plus susceptibles de s’engager dés lors que l’app propose de la localisation.
• les Millennials utilisent moins d’écrans sur leur téléphone et organisent plutôt leurs applications dans des dossiers (tous les segments sont touchés).
• Ils ne peuvent pas vivre sans leurs applications, mais il montre aussi des signes de fatigue dans l’usage.

Ce qu’il faut aussi savoir !

L’utilisateur moyen dépense 16 fois plus de temps sur les applications que sur les sites Web mobiles, mais le Web mobile tend à capturer un public plus large.

La découverte des applications est basée sur plusieurs canaux, y compris l’app store, le bouche à oreille et la publicité.

Les millénnials sont plus disposés à faire des achats au sein d’une application.

Les principales raisons de supprimer les applications.

L’engagement dans plusieurs catégories de contenu ne change pas vraiment depuis l’arrivée du smartphone !