App

2016 : les prévisions d’App Annie pour l’app économie

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

2016 prediction pic1Si 2015 a été une année riche pour l’app économie, notamment avec le lancement de l’Apple Watch, 2016 promet d’être une nouvelle année de croissance pour ce secteur en pleine effervescence. Voici les évolutions auxquelles il faut s’attendre selon App Annie.

La transformation des modèles de monétisation

Les abonnements et les publicités pour compléter les achats in-app

En 2015, les abonnements pour applications mobiles ont connu une croissance rapide – par exemple avec des offres d’abonnements premium tels que Tinder Plus – et cette tendance va continuer l’année prochaine. Ce modèle en plein essor a même séduit des plateformes traditionnelles telles que YouTube qui va lancer son propre abonnement: YouTube Red, un service sans publicité qui devrait devenir un catalyseur pour le contenu indépendant.

Par ailleurs, alors que les extensions de blocage de pub deviennent de plus en plus courante sur le web et sur le web mobile, les défis de la monétisation vont pousser les éditeurs à se tourner davantage vers la publicité intégrée des apps.

L’avènement du eSport pour jeux mobiles

Du côté des éditeurs de jeux mobiles, l’audience des jeux en free-to-play (F2P) a atteint une masse critique; dépassant même celle des jeux sur PC et consoles. Par conséquent, App Annie prévoit l’émergence de compétitions eSports pour jeux mobiles, similaires aux autres jeux populaires tels que Call of Duty. Cette demande sera une nouvelle manne budgétaire pour les éditeurs de jeux mobiles, qui pourront tirer des revenus du sponsoring de compétitions et des droits de diffusions.

Les nouvelles fonctionnalités des apps de messagerie

2016 prediction pic2[4]

Si les apps de messagerie tels que Facebook Messenger ou Whatsapp sont populaires en France, leur taux d’utilisation est néanmoins beaucoup moins élevé qu’en Asie, où des applications telles que Kakaotalk ou Line sont devenus de véritables plateformes de services. Elles offrent la possibilité d’effectuer des achats, de jouer ou encore de réserver un taxi, ce qui explique leur utilisation plus fréquente que dans les pays occidentaux.

En 2016, App Annie s’attend à ce que Facebook Messenger emboîte le pas et développe de nouvelles fonctionnalités pour les marchés occidentaux, par exemple avec la possibilité de payer via l’application.

Nouveaux terminaux, nouvelles plateformes

Avec l’explosion des objets connectés, de nouvelles technologies ont fait leur apparition en 2015. En 2016, App Annie prévoit une hausse du taux d’adoption de ces nouveaux terminaux.

tvOS va donner un nouveau souffle à l’Apple TV – tvOS, le système d’exploitation de l’Apple TV, s’apprête à ouvrir sa propre boutique d’applications. Celle-ci devrait être bénéfique pour les vidéos en streaming et les jeux, qui pourront tirer parti du second écran et proposer de nouvelles expériences pour les utilisateurs.

De nouveaux usages pour les montres connectées

2016 prediction pic3[9]

La croissance des montres connectées en 2015 devrait se poursuivre en 2016 grâce aux développement de nouvelles apps uniquement dédiées à ce terminal. App Annie estime que les nouvelles apps qui accélèreront les ventes des montres connectées seront davantage destinées aux entreprises et utilisées dans des contextes verticaux spécifiques – par exemple pour les ouvriers en usine qui nécessitent un accès main libre.

Plus de réalité augmentée et virtuelle

Les dispositifs de réalité augmentée et virtuelle font l’objet de toutes les attentions, comme l’illustrent les lancements d’Oculus Rift par Facebook, Gear VR par Samsung, et HoloLens par Microsoft. Ces technologies seront une source d’inspiration pour les éditeurs qui recherchent de nouvelles formes d’engagement avec les utilisateurs et les joueurs – avec des titres à venir comme Pokemon GO.

En plus de ces prévisions, App Annie a sorti un rapport dans lequel l’entreprise étudie en détail 10 grandes tendances qui vont marquer 2016.